Pourquoi "Killers of the Flower Moon" mérite des Oscars ?

Pourquoi « Killers of the Flower Moon » mérite des Oscars ?

Alors, réussira-t-il à décrocher la timbale dorée des Oscars ? Chez VMTV, le blog d’actualités des séries et films, on s’est penché sur ce long-métrage du maestro Martin Scorsese qui nous amène droit au cœur d’une histoire aussi captivante qu’effroyable. Et autant te dire qu’on s’impatiente de voir si l’Académie des Oscars va pleuvoir des statuettes sur cette pépite cinématographique. Faisons le point sur les multiples raisons qui pourraient hisser « Killers of the Flower Moon » au panthéon du septième art.

L’épopée dramatique du peuple osage au grand écran

L’histoire, c’est celle d’une communauté amérindienne dans les années 1920, les Osages, qui a subi une série de meurtres atroces. L’anecdote glaçante qui sert de trame à « Killers of the Flower Moon » nous mène dans l’Oklahoma où du pétrole a été découvert sous les terres de cette tribu natale. En une nuit étoilée, les Osages passent de la marginalisation à l’opulence, devenant des cibles pour des criminels blancs sans scrupules.
Scorsese retranscrit avec précision cette période peu glorieuse de l’histoire américaine, en peignant les modes opératoires machiavéliques : mariages intéressés, empoisonnements, balles perdues… Et avec une galerie de personnages plus vrais que nature, notamment la reconstitution du couple central formé par l’opportuniste Ernest Burkhart et la fortunée Mollie Kyle Cobb, incarnés par des acteurs au sommet de leur art, la tension dramatique est à son comble.

Des performances d’acteurs à couper le souffle

Si on parle Oscars, impossible de ne pas évoquer le casting cinq étoiles. Toujours prêt à se glisser dans la peau de personnages complexes, Leonardo DiCaprio incarne avec brio ce vétéran de la guerre devenu prédateur implacable. À ses côtés, Lily Gladstone apporte une dimension émotionnelle poignante, laissant transparaître à travers son interprétation toute la résilience et la dignité de son personnage. Sans oublier la présence charismatique de Robert De Niro, dont le rôle de machinateur de l’ombre pourrait bien lui valoir une énième nomination. C’est une danse harmonieuse entre intensité et subtilité qui se déploie à travers leurs performances.

  • Leonardo DiCaprio, la métamorphose d’un vétéran cupide
  • Lily Gladstone, l’éclatante révélation au regard miroir de son peuple
  • Robert De Niro, l’autorité incarnée, puissante et manipulatrice

Quand on pense à l’Oscar, on pense souvent à ces moments de bravoure qui font frissonner l’académie et ici, « Killers of the Flower Moon » touche juste. On reste bouché bée devant ces instants où le verbe se fait rare mais où l’émotion transpire à chaque plan. Et ça, on adore !

Pourquoi

Une réalisation et esthétique digne d’éloges

Scorsese, ah Scorsese ! On connaissait déjà son talent pour raconter les histoires de gangsters, mais là, il plonge dans des profondeurs inédites. La maîtrise de sa caméra et sa direction d’acteurs méticuleuse sont tout simplement de l’or en barre. Mais, trêve de bavardages, plongeons dans ces décors d’une Oklahoma à l’ère du boom pétrolier, où chaque costume et accessoire respire l’authenticité. Les scènes de pur cinéma, ces cadrages qui saisissent les regards, ces éclairages à la fois somptueux et funestes, nul doute que l’Oscar de la meilleure photographie pourrait bien être dans la mire.

Catégorie Potentiels Oscars
Meilleur acteur Leonardo DiCaprio
Meilleure actrice dans un second rôle Lily Gladstone
Meilleure direction artistique Les décors et costumes époques
Meilleure photographie L’esthétique soignée du film

On ne jouera pas les Nostradamus, mais si le jury des Oscars ne succombe pas devant une telle mosaïque d’émotions, de vérités historiques et de beauté pure, il faudra sérieusement qu’on revoie leur barème de goût, non ?

Pourquoi nos cœurs de cinéphiles battent à l’unisson pour « killers of the flower moon »

On a regardé, décortiqué, et parfois même pleuré devant ce récit poignant. Bien sûr, rien n’est encore joué, et la fameuse soirée des Oscars nous réserve toujours son lot de surprises. Mais une chose est sûre, « Killers of the Flower Moon » a tous les ingrédients pour une razzia de statuettes.

  • L’histoire inédite du peuple osage méritant d’être contée
  • Des acteurs qui nous embarquent dans une odyssée de sentiments
  • Une réalisation de maestro qui ne laisse rien au hasard

Nous, de VMTV, on ne s’y trompe pas, et chaque fibre de notre âme de serialeux te dit de ne pas ignorer ce chef-d’œuvre. Alors crois-nous, garde un œil sur ce film lors de la prochaine cérémonie des Oscars et tu pourras dire « Je l’avais bien dit ! » lorsqu’il raflera les honneurs.

Retour en haut