Sélectionner une page

Internet a sans aucun doute changé notre quotidien d’innombrables façons positives. Les objets connectés se multiplient et font de plus en plus partie de nos vies. Le cabinet d’études Gartner a révélé que d’ici 2025, il y aura plus de 500 objets connectés par famille. Un chiffre choc qui multipliera incontestablement les nombreux risques auxquels nous faisons déjà face en surfant sur internet.

Des millions d’adresses e-mails piratées, des giga-octets d’infos personnelles volées… Autant de scénarios qui mettent en danger notre vie privée et l’intégrité des données d’entreprises. Certes, l’omniprésence de l’internet des objets (internet of things, ou IoT) semble déjà inévitable, mais au moins, nous avons quelques bonnes pratiques à adopter pour ne pas céder aux attaques de piratage. Tour d’horizon sur les mesures que vous pouvez prendre pour surfer en toute sécurité sur internet.

Sécuriser sa boîte email

Le courriel est sans doute le premier point d’accès auxquels les pirates et hackers peuvent généralement accéder. Supposons que tous les services de messagerie électronique gratuits (Gmail, Yahoo, Outlook…) vendent nos données, l’idéal est donc de payer pour avoir sa propre boîte email sécurisée. Par ailleurs, la vraie difficulté avec les courriels est qu’il existe des moyens de récupérer le contenu de vos messages privés, notamment à l’aide de métadonnées. Or, ces dernières peuvent être consultées facilement par les hackers, sinon par les organisations de type NSA/CIA.

Protéger ses emails

Bien naviguer sur le web

La navigation est probablement ce que les internautes et mobinautes font le plus souvent. C’est donc aux navigateurs de garantir un maximum de sécurité et de confidentialité à vos données. Si vous n’êtes pas satisfait par la gestion des historiques de votre navigateur, vous pouvez opter pour des outils plus spécialisés dans l’anonymat, tels que le navigateur Tor. Et pour éviter les publicités intempestives, n’hésitez pas à activer la protection contre le pistage.

Éviter autant que possible les services cloud

L’ex-agent Edward Snowden a recommandé d’éviter tous les services cloud (Dropbox, iCloud, Evernote, Drive…) tant qu’ils sont basés aux États-Unis, au Royaume-Uni voire en France. La règle veut que tout ce qui est stocké sur de tels systèmes soit accessible à des tiers. Et si vous devez absolument utiliser le cloud, assurez-vous que vos données soient cryptées.

Ne mettez pas toutes vos infos sur les réseaux sociaux

Un ancien cadre de Facebook a récemment pointé du doigt les mauvaises pratiques du réseau social dans la gestion des données de ses utilisateurs. Si vous devez absolument être présent sur ces sites, ne mettez pas vos infos personnelles sur votre profil. Et rappelez-vous que, quels que soient vos paramètres de confidentialité, vous ne contrôlez pas les informations qui vous concernent sur Facebook, Snapchat, Twitter et Instagram.

Optimisez vos mots de passe

Exit les mots de passe du type « 1234mascotte9292 », qui pourraient être craqués rapidement par les hackers. Nous vous recommandons, à la place, une phrase sans signification dont vous vous souviendrez facilement. Faites ensuite quelques transformations dessus pour pouvoir générer un mot de passe plus fort à chaque fois. Ou utilisez une application de gestion de mots de passe qui garantit un chiffrement de bout en bout.

Sécuriser ses mots de passe

Faites attention aux objets connectés

C’est bien de surfer sur la vague de l’internet of things, mais assurez-vous au moins que vos objets connectés sont sécurisés et qu’ils protègeront vos données personnelles. Que vous ayez craqué sur une nouvelle ampoule LED, une enceinte connectée intégrant Alexa, informez-vous au préalable sur ses caractéristiques, sa politique de gestion de données et la stratégie de sécurité du fabricant.

Faites des mises à jour régulières

Ayez toujours le réflexe de vérifier les mises à jour pour votre PC et ses logiciels ainsi que vos appareils mobiles et leurs applications. Il en va de même pour les objets connectés de la maison qui ont, eux aussi, besoin de mises à jour de système et de sécurité. Les fabricants publient aussi régulièrement des correctifs en cas de découverte de failles, ou tout simplement pour protéger les appareils contre de nouveaux types d’attaques.

Toutes ces bonnes pratiques vous aideront à protéger efficacement vos données en renforçant la sécurité de votre navigation et de vos objets connectés. Mais si vous craignez de ne pas pouvoir adopter ces mesures, un éditeur roumain bien connu a développé la solution ultime : la Bitdefender Box.

Zoom sur la Bitdefender Box

La célèbre Box en est maintenant à sa deuxième version, et de plus en plus de foyers français l’adoptent depuis son lancement en mars 2019 dans l’Hexagone. Taillée pour protéger efficacement tous les appareils connectés de votre maison (routeur Wifi, ordinateurs, tablettes, smartphones, objets IoT), elle s’appuie sur une technologie de machine learning pour reconnaître rapidement les menaces et intrusions.

Surfer sans risque

La box qui garantit la sécurité de vos appareils connectés

Malgré un retard de lancement en France, la Bitdefender Box 2 a fini par séduire de nombreux particuliers et entreprises. Cette fois-ci, nous avons droit à un nouveau design et à une mise à jour matérielle. On passe donc à un processeur ARM double cœur cadencé à 1,4 GHz, à 1 Go de RAM ainsi qu’à 4 Go de mémoire interne.

Le principe de fonctionnement de la Box est simple : elle sécurise le trafic réseau de votre smart home. Une fois l’application mobile installée sur l’appareil, la Bitdefender Box crée un backup du réseau Wifi auquel se connectent vos PC, consoles, terminaux mobiles et caméras IP.

La Bitdefender Box analyse ensuite le comportement des appareils sur votre réseau et détecte toute action suspecte voire toutes les attaques. Machine learning oblige, l’appareil mettra environ une semaine pour s’habituer à votre écosystème. Par ailleurs, l’atout principal de la Box, c’est qu’elle peut protéger un de vos appareils qui ne dispose pas de protection locale (par exemple, votre smart TV ou votre console de jeux). Ainsi, toute tentative d’accès non autorisée et tout envoi de données sensibles non chiffré seront automatiquement bloqués.

À son lancement, la Bitdefender Box est proposée avec la solution Total Security de l’éditeur roumain au prix de 249 euros.